Noix de muscade

Noix de muscade

MUSCADE : Myristica fragans

Nom commun : noix de muscade, macis, fleur de muscade

C’est l’amande du fruit du muscadier, arbre pouvant atteindre 15 m et pouvant fournir par an 1500 à 2000 noix. Le fruit du muscadier est une baie charnue de la taille d’un abricot. Quand il est mûr, les  2 valves s’ouvrent et libèrent le noyau rouge vif. Ce noyau est lui-même recouvert d’une enveloppe charnue orange, nommée l’arille. Cette enveloppe que l’on fait sécher à part est vendue sous le nom de macis ; elle est très odorante car très riche en essences aromatiques

Macis

Macis

Le noyau lui-même séché à feu doux et sous abri libère lui l’amande devenue mobile qui libérée constitue la noix de muscade telle que nous la connaissons.

Elle poussait au cœur des îles aux épices, les Molusques. Les indiens et les chinois la revendaient aux arabes qui à leur tour la portaient aux portes de l’Europe pendant le Moyen Age. A cette époque on préférait le macis plus aromatique.

Ce sont les portugais qui découvrirent la muscade dans son île d’origine, Banda. En s’installant aux Molusques, ils firent arracher tous les muscadiers poussant sur les autres îles afin de se créer un monopole. Les hollandais firent de même plus tard. Bien plus les noix de muscade expédiées pour la vente étaient plongées dans de la chaux pour empêcher toute germination !

Heureusement pour nous Pierre Poivre réussit en passant dans l’île de Timor, à subtiliser aux hollandais, tout comme il l’avait fait pour les girofliers, quelques jeunes plants de muscadiers. Il les planta en territoire français et en développa la culture.

La noix de muscade est un antiseptique général et intestinal et aussi un stimulant  général, cérébral et circulatoire.

Il ne faut pas en abuser car à de très forte dose elle peut être hallucinogène !!!

Selon Hildegarde, la noix de muscade  possède une grande chaleur et un heureux équilibre dans ses propriétés. Celui qui en mange ouvre son cœur et purifie ses sens et en retire de bonnes dispositions. (la  prévention de Daniel Maurin)

Ainsi manger fréquemment de ces biscuits régulent les nerfs, harmonisent les 5 sens et empêche leur vieillissement précoce ; des yeux pénétrants, une bonne ouïe, un fin sens olfactif, un sens affiné du toucher. Ils confèrent  jovialité, joyeux courage, un cœur allègre et fortifient les nerfs. ; Cet effet doit être probablement attribué à la muscade dont on sait qu’elle est psychotrope (agit sur l’activité cérébrale) et stimule les nerfs..

Les biscuits pour l’intelligence ont fait leurs preuves dans le traitement d’enfants d’âge scolaire qui avaient des difficultés à se concentrer ; dans ce cas 5 biscuits sont efficaces. (Manuel  de la médecine de Ste Hidegarde Dr Gottfried Hertzka, Dr Wirghard Strehlow)