Le pouvoir antioxydant des épices

Un antioxydant est une molécule qui empêche ou limite la réaction d’oxydation, c’est à dire la fixation d’oxygène sur d’autres molécules.
Notre corps produit naturellement des antioxydants mais certaines études montrent que leur production diminue avec l’âge. C’est pourquoi il faut essayer d’en apporter au maximum grâce à notre alimentation. Certains oligo-éléments (zinc, sélénium) ou encore certaines vitamines (vitamines C, E et béta-carotène) sont connus pour leur pouvoir antioxydant. De même, de nombreux végétaux comme les fruits, les légumes, le thé, les herbes et les épices sont de très bonnes sources d’antioxydants naturels.

Les herbes et les épices sont pour beaucoup d’entre elles des concentrés d’antioxydants. Leur intérêt dans ce contexte est trop souvent sous-estimé car les quantités utilisées en cuisine sont considérées comme faibles. Et pourtant leur contribution aux apports alimentaires d’antioxydants pourrait se révéler non négligeable tant leur niveau de concentration en antioxydants est élevé et supérieur à bien des végétaux. Ainsi, 1 cuillère à café de cannelle est l’équivalent d’un verre de jus de raisin tandis qu’une cuillère à café d’origan contient plus d’antioxydants que 80g de myrtilles.

Il faut aussi savoir que l’alliance entre une épice et un autre aliment peut augmenter la teneur en antioxydant. Par exemple, les herbes méditerranéennes protégent les qualités de l’huile d’olive. Leur alliance multiplie par deux le pouvoir antioxydant d’une salade avec une vinaigrette. De même, en ajoutant des herbes à votre huile de tournesol chauffée, vous conservez sa vitamine E.

Consultez le dictionnaire des vertus des épices avec des conseils pour les accommoder

Les autres bénéfices santé des épices

Dans le domaine cardio-vasculaire, de façon indirecte, les herbes et les épices ont un effet bénéfique en incitant à diminuer les doses de sel et de matières grasses dans la préparation de plats.

Dans le domaine cognitif (mémoire, concentration), les antioxydants contribuent à limiter le stress oxydatif impliqué en partie dans le vieillissement des cellules (et des neurones en particulier).

Beaucoup d’herbes et épices facilitent aussi la digestion.

En 2006, deux études américaines ont révèle que les épices, comme le gingembre ou le piment, auraient des vertus anticancéreuses. Des scientifiques du Centre anti cancéreux du Michigan ont annoncé que la poudre de gingembre, testée en laboratoire, avait permis de tuer des cellules ovariennes cancéreuses. Si cette découverte n’a pour l’instant été testée qu’en laboratoire, elle pourrait s’avérer très importante. Beaucoup de patientes atteintes d’un cancer des ovaires ont vu leurs cellules devenir résistantes à la chimiothérapie. Le gingembre est connu depuis longtemps pour ses vertus anti-inflammatoires.

Une seconde étude, présentée cette fois-ci par des chercheurs de l’Ecole de Médecine de Pittsburg, a démontré que le piment pourrait être efficace pour éliminer des cellules pancréatiques cancéreuses. Administrés à des souris, des extraits de piment ont permis de tuer des cellules cancéreuses tout en préservant des cellules saines chez des souris. Cet effet serait lié à la « capsaïcine », un élément contenu dans le piment, et qui lui donne son côté piquant. Ces résultats, qui proviennent d’essais réalisés sur des souris, nécessitent d’être confirmés sur l’être humain.

Consultez le dictionnaire des vertus des épices avec des conseils pour les accommoder

Ducros lance sa nouvelle campagne autour des bénéfices santé des épices

Ducros, l’entreprise qui se décarcasse pour ramener des épices du monde entier dans nos supermarchés, commence une nouvelle campagne de publicité axée sur les vertus antioxydantes des épices.
Quand on sait que les Français possèdent environ 13 produits Ducros dans leur placard et que trois quarts d’entre eux estiment que les épices sont bonnes pour la santé, l’entreprise avait tout intérêt à multiplier les informations autour de cette thématique.
La Fondation McCornick Science Institute apporte toute son expertise à cette nouvelle campagne. Cette Fondation a pour ambition de faire avancer la recherche scientifique sur les bienfaits santé des herbes et des épices. Ducros lancera dès le 16 mars sa campagne d’affichage ainsi qu’un site Internet avec des idées de recettes concoctées par une diététicienne pour apprendre à bien utiliser les épices.

Consultez le dictionnaire des vertus des épices avec des conseils pour les accommoder

sources:www.femmeactuelle.fr