Histoire

La cannelle est une épice connue depuis l’Antiquité, où elle était utilisée pour ses propriétés médicinales ou dans les cérémonies religieuses. Les anciens Égyptiens l’employaient notamment dans le processus de l’embaumement.

Les Chinois cultivaient déjà une espèce de cannelier 2 500 ans avant notre ère.

Le mot « cannelle » est apparu dans la Langue française au XIIème siècle et vient du latin canna, signifiant « roseau ».

Utilisations

La cannelle est principalement utilisée en cuisine comme un condiment dans des plats salés aussi bien que dans des desserts ou des boissons chaudes.

En pâtisserie, sa saveur aromatique douce, chaude et agréable se marie avec la pomme et autres fruits d’automne ou avec le chocolat.

Elle entre aussi dans la préparation de liqueurs et de boissons réconfortantes à siroter en hiver, comme le vin chaud ou le Thé de Noël.

En plus de l’écorce destinée au marché des épices, on tire du cannelier une huile essentielle employée en confiserie, en parfumerie, ainsi que dans les produits cosmétiques et pharmaceutiques.

Les différentes traditions culinaires

En Europe et en Amérique du Nord, on utilise généralement la cannelle dans les desserts, tandis qu’en Afrique du Nord, en Grèce et en Orient, on la cuisine avec les plats salés, notamment les viandes et la volaille.

Cette épice entre ainsi dans des préparation aussi diverses que la recette du gâteau aux pommes ou celle du Tajine de poulet.

Elle fait aussi partie de la composition de nombreux mélanges d’épices, comme le ras-el-hanout maghrébin, le garam masala indien, gâlat dagga tunisien, le quatre-épices français et le cinq-parfums chinois.

Propriétés de la cannelle

La cannelle est utilisée en phytothérapie, en particulier sous forme d’huile essentielle, comme stimulant des fonctions respiratoire, cardiaque et circulatoire.

On lui prête des vertus digestive, antiseptique, vermifuge et antispasmodique.

Sources :www.gralon.net